soin du corps

La réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire est une pratique reconnue par l’OMS comme « une pratique complémentaire des soins de santé », c’est une discipline en constante évolution.

La réflexologie ou thérapie des zones réflexes est une méthode naturelle de soin grâce à laquelle des points à la surface des pieds avec une technique digitale de reptation sont traités afin de stimuler les zones réflexes en correspondance ou en lien avec les organes du corps humain. Elle permet une meilleure circulation de l’énergie vitale dans le corps.

En travaillant sur les points réflexes des pieds, je vais stimuler, par les nerfs, chaque organe, fonction ou partie du corps qui est tendu, congestionné, endommagé à la suite d’un accident, d’une lésion ou d’une maladie. Abaisser la tension aide le système à éliminer, les toxines, à réduire spectaculairement la douleur et à encourager le corps à s’auto-réguler. Le but du réflexologue est de découvrir les points sensibles sur toutes les parties du pied par une pression alternée du pouce, et parfois des autres doigts. La pression appliquée sur une terminaison nerveuse constitue un stimulus, évoquant une réaction fonctionnelle dans les tissus, induisant même un changement physiologique. En réflexologie le stimulus du contact et la pression initient une impulsion électrochimique changeant le processus nerveux, transmettant un message par les fibres nerveuses. Les points réflexes se trouvent aussi dans d’autres extrémités du corps par exemple dans les mains ou les oreilles. Toutefois, la sensibilité des pieds (qui contiennent plus de 7000 terminaisons nerveuses) et leur taille les rendent propices à être travaillés en réflexologie.

Chaque organe et glande dépend, pour sa survie de sa capacité à se contracter et à se détendre. Lorsqu’un obstacle se dépose dans un canal énergétique, par exemple lorsque des cristaux acides, des déchets ou dépôts de calcium inutilisés se forment sur les délicates terminaisons nerveuses des pieds, le flux énergétique est entravé et l’organe qu’il sert est affecté.

Ces obstructions provoquent de la douleur et, sous certaines conditions, créent des limitations dans le mouvement et les fonctions ; par exemple, une rigidité du cou ou des douleurs dorsales. Les blocages énergétiques interfèrent aussi dans la circulation sanguine : cela se remarque d’abord aux extrémités : les mains peuvent devenir raides, froides et douloureuses.

Dans notre société moderne, le stress est la maladie la plus commune.Souvent sous-jacent,il représente 70 % des consultations chez le médecin .Il est vital de reconnaître le moment où le stress nous affecte de façon défavorable .La réflexologie est capable de contrarier ses effets nocifs .Le stress épuise notre système immunitaire ,utilisant énormément d’énergie.

Quand la dépression, la peur, l’anxiété, la douleur émotionnelle, la colère forme une majeure partie de nos émotions, elles affectent défavorablement notre système immunitaire, lequel s’affaiblit, laissant paraître la maladie. Les émotions négatives sont emmagasinées comme « énergie négative », déséquilibrant le corps, menant à un état de maladie chronique.


La réflexologie est une approche non médicamenteuse qui participe au bien-être de la personne. Les séances réflexologiques apportent une contribution intéressante au suivi médical ou para médical en favorisant la circulation sanguine, l’élimination des toxines, le rééquilibrage du système nerveux et l’apaisement général de la personne.

La santé est un « état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». C’est le fonctionnement régulier et harmonieux de l’ organisme. Une meilleure santé est essentielle au bonheur et au bien-être.

La réflexologie est utilisée pour :

  • Détendre, relaxer.
  • Réduire l’état d’anxiété et diminuer la douleur.
  • Réguler le système nerveux et hormonal.
  • Déceler et éliminer les dépôts formés par des cristaux d’acide urique ou autres toxines.
  • Activer la circulation sanguine, lymphatique et énergétique.
  • Relancer le potentiel vital fonctionnel des organes et des glandes.
  • Prévenir et soulager, voire éliminer un grand nombre de troubles et favoriser l’homéostasie (corresponds à la capacité d’un système à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur, quelles que soient les contraintes externes).